Avril, dans les Vosges, c'est le printemps avec certes le soleil, mais avec des températures encore un peu fraîches.
Du coup, ici, les semis, c'est tôt, la transplantation... carrément trop tôt.
Alors je fais quoi ?

J'ai préparé le sol avec la biogriffe, lessivé la serre au savon noir et nettoyé la table de rempotage, j'ai seulement frotté les piquets de tomates à la brosse parce que je n'ai pas eu de mildiou toutes les années précédentes, les déchets de tonte ont été étalés au pied des herbes en place comme la livèche, le persil ou encore l'épinard vivace car les déchets de tonde apportent de l'azote et c'est le nutriment dont les herbes produisant essentiellement des feuilles ont besoin ! Après ça, petit coup de nettoyage avec le sarcloir sur les terrains encore vierges mais dans lesquels j'ai pas envie d'avoir trop d'herbes folles, j'ai remis du paillage végétal là où il était en place sous le sapin par exemple, et j'ai apporté un peu d'eau du ciel sur les plantes cultivées en pot, parce que si les températures sont fraîches, il n'y a pas eu beaucoup d'eau et une plante en pot est complètement dépendante du jardinier... oim !

Bon, c'est le printemps, le jardin se réveille... et les jardiniers aussi !

A bientôt.