S’il existe des Géraniums vivaces aux jolies petites fleurs, nos ‘géraniums’ des balcons sont en fait des Pélargoniums… Mais, du côté de chez nous, on s’en fout, pourvu qu’il y ait pléthore de fleurs, non ? 

Droit, zonal, lierre… Le Pélargonium… Oups, le Géranium ou plus exactement les Géraniums sont encore nombreux à embellir nos balcons et nos terrasses. Il faut dire qu’ils sont très généreux dans leur floraison et du coup, c’est à qui aura le plus beau balcon ou la plus belle terrasse de mai aux premières gelées. Et oui, l’arrivée des gelées automnales sonnent le glas pour le bellâtre. Originaire des Tropiques, le Géranium se gèle les racines dès que le thermomètre affiche 5°C ! Mais qu’à cela ne tienne, pendant toute la belle saison il va donner, donner et redonner des fleurs à condition de lui apporter tut ce qu’il lui faut. Et si la liste de ses envies n’est finalement pas si longue que cela, il ne faut pas lui en promettre… Et oui, votre Géranium préféré est un véritable glouton ! D’abord, en soleil : le plein soleil est essentiel, si vous le mettez à l’ombre sa floraison est directement impactée, ombre égale moins de fleurs. Glouton… en eau : c’est un boit sans soif, choisissez un terreau avec une bonne rétention en eau et pensez aussi à pailler la surface du terreau pour éviter l’évaporation de l’eau. Glouton… en bouffe : c’est un morfal à qui il faut apporter très régulièrement de la nourriture, et de préférence des engrais spécialement titrés pour lui car ils sont absolument adaptés à ses besoins. Si vous avez envie d’une cascade de fleurs, le Roi des balcons est votre allié, à condition de répondre point par point à toutes ces petites attentions et de façon régulière, of course !