Déjà au 12ème siècle, les Moines Templiers connaissaient l’astuce du paillage et ils la pratiquaient de façon permanente. Alors, rien de neuf sous le soleil ?

A cette époque, celle des Templiers donc, il s’agissait plus vraisemblablement d’un ‘compost’ de paillage élaboré avec des broussailles et des aiguilles de pin, des matériaux naturels et trouvés aux alentours. Le tout, étalé à même le sol, servait de nourriture aux organismes de la terre et donc enrichissait cette dernière, la technique permettait de ne pas faire la part belle aux plantes indésirables, et bien sûr limitait l’évaporation de l’eau dû au rayonnement du soleil ! Aujourd’hui, le rôle du paillage est-il si différent ? Il sert bien à nourrir le sol à condition, bien sûr, qu’il soit végétal, et comme aux temps des Templiers, il limite toujours les herbes folles et l’évaporation de l’eau. Donc rien de neuf sous le soleil… Sauf que de nos jours, une nouvelle dimension est, en plus, prise en compte : celle de l’esthétisme ! Et là rassurez-vous, il y en a pour tous les goûts et tous les goûts sont dans la nature. Certains trouveront la paille très jolie, qu’à cela ne tienne, d’autres préféreront des paillettes de lin de chanvre, des cosses, du foin, des coques, des petites écorces, le tout so chic… Peu importe, si c’est végétal, en peu de temps, toutes ces matières seront incorporées au sol par le biais des bactéries et micro-organsimes. D’aucuns, préféreront des paillages minéraux car ils ont l’avantage de rester en place pendant des années puisqu’ils ne seront pas ingurgités par les bestioles du sol, eh non, ça mange pas des cailloux, les micro organismes. Les paillages minéraux sont les écailles d’ardoise, les graviers de couleurs, les 'cailloux' de verre recyclés, la roche volcanique, les pierres et les galets de différentes tailles… Le minéral donne une décoration très design à tous les jardins, tous les balcons et toutes les terrasses, et s’il vaut une paille ; la paille, elle, n’alourdit pas l’ardoise ! Quoique, car l'un reste en place des années et l'autre doit être mis en place chaque année...