Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea
Bambou doré - Phyllostachys aurea

Bambou doré - Phyllostachys aurea

BAM30172
30,90 €
TTC
Taille de pots

Livraison offerte dès 120 € d'achat !!

Nos produits seront livrés chez vous en 3 ou 4 jours ouvrables.

 

Phyllostachys aurea

Bambou doré - gazan-chiku - bambou du royaume des fées

 

“Pour des haies lumineuses et graphiques "

Originaire de Chine, le Phyllostachys aurea ou bambou doré tire une partie de son intérêt décoratif de la teinte changeante de ses chaumes (tiges), qui virent au jaune orangé avec le soleil. Son port érigé et ses tiges garnies de feuilles de bas en haut participent à créer rapidement une haie graphique et opaque. Peu exigeant, il se plaît dans toutes les natures de sol bien drainé, et apprécie les situations ensoleillées à mi-ombragées. Rustique jusqu’à -20 °C, il est néanmoins préférable de le placer à l'abri des vents froids et secs. Il forme des touffes denses avec son feuillage vert clair très fourni, et délimite rapidement certains espaces du jardin, en le structurant et lui apportant une note graphique. Le Phyllostachys aurea est de culture et d’entretien facile, à la portée du jardinier amateur. Il trouvera une place de choix en isolé, massifs, ou dans la composition d’une haie brise-vue, dense et lumineuse. Il convient à la culture en grand pot ou bac, véritable atout décoratif de votre terrasse, tout au long de l’année.

 • Ses feuilles sont persistantes, et prennent une couleur vert jaunâtre à doré selon l’exposition et la maturité. Les chaumes cannelés ont une teinte changeante, passant du vert moyen vif, au jaune brun, sous le soleil.

•Ses jeunes pousses sont comestibles, leur saveur variant selon les recettes. Elles sortent de terre au printemps et ont la forme d'un cône recouvert de gaines protectrices.

•Le Phyllostachys Aurea est un bambou traçant qui peut être invasif, et nécessite une barrière anti-rhizome afin de contrôler son expansion dans le jardin.

 

Utilisation :

•Pour une atmosphère zen et épurée, associez le bambou doré avec un érable du Japon au remarquable feuillage chatoyant.

• Les pivoines arbustives aux teintes jaune orangé créeront une belle association faisant écho à la teinte de ses chaumes. Non loin d’un Paeonia suffruticosa 'High noon' aux grandes fleurs semi-doubles jaune avec le cœur jaune d'or orangé, il offrira un tableau végétal plein de gaité.

 

Présentation :

Famille : Poacées (Graminées)

Taille à maturité : 6 m de haut / 3 m de large.

Densité de plantation : 1 plant par m2

Parfum : non

Sol : Tous types bien drainés, humifères

Exposition : plein soleil, mi-ombre

Feuillage : persistant

Rusticité : Zone 6a (-23.3 °C à -20.6 °C) 

 

___________________________________________________________________________________

POUR ALLER PLUS LOIN…

Comment planter le Phyllostachys  ?

 

En pleine terre :

• Rustique jusqu’à -20 °C, le Phyllostachys se plaira au soleil ou en situation légèrement ombragée, dans une terre bien drainée. Ce sont des graminées gourmandes qui apprécient les apports généreux de compost à la plantation. Prévoyez une barrière anti-rhizomes, car ce bambou est traçant et pourrait s'étendre rapidement,au-delà de ce qui était prévu.

•Il est préférable de le planter au printemps ou en début d'automne. Cela permet au Phyllostachys de démarrer son enracinement, avant l’arrivée du froid

•Vous pouvez déposer au pied un paillis organique afin de conserver la fraîcheur du sol tout en laissant sortir les jeunes cannes. 

•Pour former une haie, il est conseillé de planter un plant de bambou tous les 1 m.

 

En pot :

•La culture en pot convient très bien au Phyllostachys, car elle permet de maîtriser son expansion. Néanmoins, il faudra veiller à choisir un contenant assez lourd pour que le pot ne se renverse pas . En effet, la hauteur de ce bambou favorise la prise au vent.

•Déposez un lit de billes d'argile ou de graviers au fond pour assurer un bon drainage.

•Remplissez votre pot avec un mélange de terre végétale et de terreau de plantation. 

 

Arrosage & engrais :

 

En pleine terre :

•  Le Phyllostachys a besoin d’arrosages réguliers, chaque semaine,l’année qui suit sa plantation. Passé cette année, vous pouvez l’arroser copieusement pendant l’été, en cas de fortes chaleurs, pour éviter à son feuillage de se recroqueviller.

•A l'automne, ajoutez un paillage au pied des chaumes de votre bambou pour le protéger du froid. 

•Au début du printemps, en mars, apportez un engrais riche en azote pour nourrir votre bambou. 

 

En pot ou bac :

•La culture en pot est plus exigeante, et il faudra veiller à l’arroser très régulièrement.

• Prévoir un apport mensuel d’engrais d’avril à août, pour favoriser sa croissance.

•Vous pouvez le rempoter tous les 2 ou 3 ans, en fonction de son envergure.

 

Soins et entretien :

• En hiver, vous pouvez effectuer des éclaircies dans les bambous pour accentuer leur côté graphique, ou encore les limiter en hauteur.

•N'hésitez pas à laisser en place les feuilles sèches. Elles constitueront un paillis naturel en protégeant vos jeunes pousses.

• Une fois plantés, les bambous ne demandent pas d'entretien, et connaissent peu de ravageurs, excepté les limaces qui mangent les jeunes pousses.

 

Le saviez-vous ?  

Les jeunes pousses de Phyllostachys sont comestibles. Cuites, elles se conservent une dizaine de jours au réfrigérateur. Crues, elles sont coupées puis cuites dans de l’eau légèrement salée environ 30 min, puis intégrées à une multitude de recettes.

 

 

La division des bambous

La division des bambous est très facile à réaliser et vous permettra de multiplier la présence de cette plante élancée et élégante dans votre jardin.

étape 1

Il est préférable de réaliser la division des bambous sur une terre humide ou mouillée. Si jamais votre sol est sec, n’hésitez pas à arroser pour humidifier la terre.

Préparez le trou ou le pot où vous allez replanter votre bambou divisé. Si jamais vous replantez en pleine terre, il est impératif d’ajouter de la terre végétale afin d’aider le système racinaire à s’installer rapidement.

étape 2

Pour les variétés de bambous traçants, n’oubliez pas d’installer une barrière anti-rhizome pour contrôler la croissance de vos bambous. Placez-la à 55 cm de profondeur, légèrement inclinée vers l’extérieur et dépassant la surface du sol de 15 cm.

étape 3

Il faudra ensuite repérer les chaumes les plus éloignés de la touffe principale. Les chaumes sont des tiges principales qui se sont éloignées de la plantation d’origine. À l'aide d’une bêche, coupez les chaumes du reste de la plante. Il vous suffira ensuite de prélever une motte assez grosse afin de ne pas trop abîmer les racines et de la replanter dans le trou prévu à cet effet. Terminez en arrosant abondamment.

Exposition
Mi-ombre
Soleil
Feuillage
Persistant
Couleur de Feuillage
Vert
Rusticité
Rusticité -15°C
Hauteur à Maturité
Entre 5M et 10M
Utilisation au Jardin
Balcon/Terrasse
Haie
Isolé
Massif
Port de la Plante
Graphique
Qualités esthétiques
Le bois
Le feuillage
Période d'intérêt esthétique
Toute l'année
Parfum
Inodore
Entretien de la Plante
Moyen
Kids Friendly
Oui
Comestible
Non
100 Produits
Aucun commentaire
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produits ajoutés au comparateur.