Avoir des cactus en extérieur, est-ce vraiment possible partout ?

Si vous résidez dans le sud ou en bordure de mer, les choses seront plus simples et le choix plus large car les températures clémentes sont la clé ! Les cactus proviennent pour la plupart de régions désertiques du monde. Mais il faut préciser, que dans certaines zones, les températures peuvent aussi être très fraîches la nuit, et carrément froides en hiver pendant des épisodes neigeux. Du coup, certains cactus, résistent naturellement à des températures rigoureuses. L’hiver, ces plantes sont en dormance et c’est pour cela qu’on ne les arrose pas de novembre à février. Du coup, les cactus doivent être tenus absolument au sec pendant la période hivernale. En leur évitant une ambiance humide et des pluies battantes, on évite leur pourrissement. Le drainage est capital, et dans un terrain est en pente, l’évacuation de l’eau se fait de façon naturelle. Une exposition au soleil est primordiale avec plus ou moins de luminosité selon l’espèce. Il existe des cactus supportant les gelées légères jusqu’à -5°c comme le joli Bonnet d’évêque (Astrophytum myriostigma) ou encore le bien connu Coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii). D’autres vont tenir jusqu’à -10°C comme Cactus Queue de singe (Cleistocactus colademononis) et Opuntia scheerii le reconnaissable Cactus aux raquettes. Certains vont même supporter de très fortes gelées entre -20 et -35°C comme l’original Cactus nylon hérisson (chinocereus viridiflorus) ou encore de Figuier d’Inde appelé aussi Figuier de Barbarie oriental (Opuntia humifusa).

En clair, tout est possible en prenant en compte les besoins de la plante… Mais c’est en fait un peu comme d’habitude, non ?