Une vigne, c’est un très beau décor végétal !

Imaginez votre vigne le long d’un joli mur ou encore, en treille, sur pergola de la terrasse… C’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable. Oui, parce que le premier élément concernant la vigne, c’est bien de récolter des raisins, non ?

La décision de planter une vigne ne se prend pas à la légère car la plante a une durée de vie d’à peu près 30 ans. Si vous avez un petit terrain, vous pouvez installer seulement un pied et pour autant avoir de belles récoltes, car la vigne est autofertile… ce qui veut dire qu’elle n’a pas besoin d’autres vignes à proximité pour fructifier.  La vigne demande une exposition bien ensoleillée et abritée des vents. Côté sol, la plante s’adapte à peu près à tous les sols avec une préférence pour les terres bien drainées, bien profondes, pauvres et même caillouteuses donc plutôt calcaires.

Selon votre lieu d’habitation, le choix de la variété peu se révéler judicieux. Dans les régions situées au-dessus de la Loire et dans les contrées aux hivers encore rigoureux, choisissez des variétés qui ne sont pas trop précoces et pas trop tardives, la récolte se faisant plutôt vers fin août et le mois de septembre. Pour les régions du Sud de l’Hexagone, le temps de la récolte est beaucoup plus long, donc le choix des variétés est plus important tout cela parce que les gelées y sont moins importantes.

Le meilleur moment de plantation des ceps de vigne, c’est l’automne… Et on peut dire qu’on y est !

Sinon, côté choix de la couleur des raisins : du blanc, du noir ou du rose ? Ça, ce n’est qu’une histoire de goût !