La récolte bat son plein, les courgettes sont dégustées à toutes les sauces et des fois, on se demande s’il n’y en a pas un peu de trop ? 

Qu’à cela ne tienne, si les courgettes vous sortent un peu par les yeux, diversifiez les saveurs !

Les fleurs ! Avez-vous pensé à la cuisine des fleurs de courgettes ?

Si vous voulez garder un peu de production et déguster quelques fleurs, alors cueillez les fleurs mâles pour les déguster et laissez les fleurs femelles qui vont donner les courgettes. Sinon, les fleurs mâles et les fleurs femelles sont toutes les deux comestibles.

Comment reconnaître les fleurs mâles des fleurs femelles ? D’abord, il faut savoir que les plants de courgettes portent sur le même pied des fleurs mâles et des fleurs femelles. La fleur mâle est portée par une tige fine dont la fleur est dirigée vers le ciel alors que la fleur femelle est portée par une mini-courgette bien visible, qui grossira si la fleur est fécondée.

Pour les déguster, il faut au préalable retirer le pistil de la fleur femelle, et retirer les étamines des fleurs mâles. Pistil et étamines sont comestibles, mais le petit souci c’est qu’ils peuvent avoir un goût amer et avoir une couleur brune pas toujours très engageante !  

Les fleurs de courgette sont très fragiles, préférez les cueillir au fur et à mesure de vos besoins car vous ne pourrez pas les conserver plus de deux jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Par contre, une fois cuisinées, elles se congèlent très bien.

Comment allez-vous les préparer après les avoir rincées délicatement à l’eau claire et les avoir égouttées sur du papier absorbant ? En beignets frits, farcies de fromage frais aux herbes aromatiques, farcies d'une ratatouille maison puis cuites au four, ou simplement pour agrémenter une omelette, des pâtes fraîches ou une salade en mélange ?