Votre serre, elle sert en hiver ? Parce qu’il y a serre et serre…

 Et oui, une serre c’est intéressant, et selon qu’elle soit froide, tempérée ou bien chauffée… On ne va pas la gérer de la même manière en hiver !

Une serre froide, entendez par là, une serre où l’on ne dispose pas du tout de chauffage ; ces serres-là subissent les températures extérieures ! Du coup, elles ne sont pas régulées à l’intérieur et la température du dedans descend donc inexorablement au rythme du climat. Si votre région propose des hivers encore rigoureux, les cultures devront être adaptées aux légumes d’hiver.

Ce type de serre froide, en ce moment, fonctionne au ralenti. Mais il est possible de repiquer les semis d’automne et déjà d’y semer des salades d’hiver et des pois, par exemple. Si vous décidez de la laisser en l’état, il est alors temps d’amender le sol avec votre compost maison histoire de prendre de l’avance pour la saison à venir.

Si votre serre est une serre dite tempérée, avec un chauffage d’appoint, votre serre va permet de cultiver des plantes semi-rustiques qui supportent des températures avoisinant les 0°C. Elle peut servir de serre de protection pour les plantes méditerranéennes et les agrumes, par exemple, en veillant tout de même à rajouter du voile d’hivernage sur les parties aériennes et une bâche à bulles autour des pots. C’est une assurance supplémentaire en cas de gros coup de froid.

Si votre serre est une serre chaude, c’est-à-dire qu’elle est chauffée et que les températures se situent toute l’année entre 18 et 26°C, alors là, vous pouvez y cultiver les plantes frileuses tropicales et pratiquer, sans rien changer à vos habitudes !